Aller au contenu principal

Panorama des Investissements

Le FONSIS a réalisé des investissements, en priorité, dans les macro-secteurs suivants :  

 

Parmi ses réalisations dans le secteur Fonds & Véhicules de financement, le FONSIS compte :

Un fonds de préparation de projets d’infrastructures :

  • FPI est un acronyme pour Facilité d’amorçage des Projets d’Infrastructures pour financer en fonds propres des projets d’infrastructures dans les secteurs prioritaires de l’économie, tels que l’Agro-industrie, l’Energie, la Santé, l’Eau & l’Assainissement et les Services. Un accord de partenariat a été signé en novembre 2021 avec Afreximbank pour du co-financement de projets à hauteur de 50 millions de dollars. articles Fonsis-afreximbank

Des fonds de financement des PME :

  • Teranga Capital, fonds d‘investissement à impact, pionnier au Sénégal, accompagne les sociétés en création ou en développement, dans tous les secteurs à valeur ajoutée de l’économie. Teranga Capital a été mis en place avec le secteur privé, dont I&P, Sonatel, Askia Assurance, Société Générale Sénégal et des institutions comme l’Union Européenne. www.terangacapital.com
     
  • Oyass Capital pour accélérer la croissance des PME. Oyass Capital a été mis en place en partenariat avec la Coopération Allemande à travers la KFW, dans le cadre du Compact with Africa. La convention de financement a été signée entre l’Etat du Sénégal et la KfW le 12 novembre 2021. Cela marque une accélération du Fonds Oyass Capital qui bénéficie d’un premier bouclage financier de 30 millions d'euros, soit 20 milliards de FCFA. La Banque Mondiale, partenaire d’Oyass Capital à travers le programme de relance post COVID-19 « ETER » lancé en 2021, devrait apporter un financement additionnel de 24 millions d’euros.
    Le Fonds Oyass Capital atteindra dans les années à venir une taille 79 millions d’euros, soit 52 milliards FCFA.

…dont certains avec une spécialisation thématique ou sectorielle :

  • Fonds Agri qui soutient le développement de l’agriculture dans la Vallée par le renforcement des capacités d’investissement, d’endettement et de gouvernance des PME. Le Fonds  Agri dispose pour son pilote d’une enveloppe initiale d'un milliard de FCFA. À fin décembre 2021, le Fonds Agri a financé l’usine DB Foods, la société Rassoulna et identifié deux autres investissements qui couvrent le montant de la phase pilote.
    Pour permettre au Fonds de poursuivre ses activités et appuyer un secteur prioritaire (+40% de la population active), une levée de fonds est en cours pour porter le Fonds Agri à 10 milliards de FCFA pour lui permettre d’investir au-delà de la zone initiale Nord.
     
  • WE! Fund pour faciliter l’accès au financement à impact économique sur les femmes. Le Women’ Economic empowerment Fund (WE! Fund) a été mis en place en novembre 2019 en partenariat avec United Nations Capital Development Fund (UNCDF). D’un montant d’un milliard de FCFA, le fonds devait être porté à 6 milliards de FCFA à l’issue de la phase pilote. En 2022, un objectif de porter le fonds à 10 milliards de FCFA a été validé dans le cadre de la deuxième levée. Des rencontres sont en cours avec des partenaires qui ont confirmé leur intérêt et leur engagement. Le WE !Fund entame en 2023 sa deuxième phase avec une enveloppe de 6,5 milliards de FCFA obtenus de la Banque Africaine de Développement. www.wefund.sn

Des véhicules spécifiques de financement : 

  • PANACEA, pour financer les opérations de relance d’activités de sociétés. Le FONSIS, via ce véhicule, intervient pour restructurer des entreprises, privées ou publiques, ayant un impact stratégique ou opérant dans un secteur stratégique pour l’Etat. Il s’agit de relancer le tissu économique par la sauvegarde des emplois et des investissements réalisés. PANACEA a démarré ses opérations en 2021 avec la restructuration de la société pharmaceutique MédiS Sénégal. Le FONSIS est actionnaire de MédiS Sénégal aux côtés de MédiS International basée en Tunisie www.medis.com.tn  
     
  • Kajom Capital, véhicule d’investissement qui a comme mission de financer l’accès à la propriété par le mécanisme de la location-vente à long terme, grâce à la mobilisation de capital patient (fonds propres, dettes concessionnelles). Le FONSIS compte le Fonds pour l’Habitat Social (FHS) let a Société Financière Internationale (SFI) de la Banque Mondiale parmi les investisseurs. Kajom Capital achètera des logements de qualité auprès de promoteurs pour les mettre à la disposition des populations, dont celles à revenu modéré ou dans l’informel. La SNHLM est parmi les partenaires devant livrer des logements. Kajom Capital contribue au projet 100.000 logements. articles FONSIS du 24-03-2022

Parmi ses réalisations dans le macro-secteur Agrobusiness, le FONSIS compte :

  • Société d’Exploitation de l’Agropole Sud (SCEAS) a en charge l’exploitation de la première d’une série de cinq agropoles à implanter au Sénégal. Le secteur de l’agrobusiness est confronté à plusieurs obstacles entre autres, le coût de l’énergie, l’absence de structuration d’une chaine de valeur, le faible niveau de développement de l’industrie locale, l’accès au foncier et aux infrastructures de base telles que les entrepôts encore en nombre très limité. Aussi, en vue de renforcer la valeur ajoutée agroindustrielle et de réduire la dépendance aux importations, le gouvernement du Sénégal a pris la décision d’implanter cinq agropoles intégrées.
    L’Agropole Sud cible les filières prioritaires (mangue, anacarde et maïs) et celles complémentaires que sont : la banane, le lait, les agrumes et les produits forestiers non ligneux. Il couvre les régions de Ziguinchor, de Kolda, et de Sédhiou. La filiale du FONSIS, la Société de Construction et d’Exploitation (SCE) de l’Agropole Sud, est chargée de la mise en place des infrastructures privées.

  • Aquapoles : la société d’exploitation créée à cet effet par le FONSIS, vise à développer des fermes aquacoles d’une capacité totale de 10.000 tonnes à terme tout en contribuant à l’émergence d’une industrie locale de production d’aliment de poissons, en collaboration avec les opérateurs industriels pour que le secteur dispose d’intrants de qualité et à moindre coût favorisant le développement de la filière. Le projet est mené en collaboration avec le Ministre des Pêches et de l’Economie maritime, le FONSIS, l’Agence Nationale pour l’Aquaculture (ANA), le Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Emergent (BOS) et l’Office des Lacs et Cours d’eau (OLAC).
     
  • DB Foods, une start-up fondée en 2017, DB Foods SA opérant dans la commune de Diama (Saint-Louis), dans la Vallée du Fleuve Sénégal. Elle est spécialisée dans la collecte, la transformation et la commercialisation de riz.Le FONSIS a accompagné la société de la structuration financière au suivi opérationnel en passant par l’appui institutionnel et la levée de fonds auprès d’autres partenaires financiers et instruments de l’Etat comme la DER (Délégation à l’Entreprenariat Rapide).
    L’objectif avec DB Foods est de développer un modèle économique inclusif, mieux adapté aux spécificités de notre économie. C’est pour cela que la société a opté pour l’installation d’une unité industrielle performante proche des zones de production et capable d’offrir aux agriculteurs des débouchés pérennes. C’est ainsi toute une chaîne de valeur qui est structurée en mettant en réseau les différents acteurs et en améliorant les conditions d’exercice de leurs activités et leurs revenus. L'usine a une capacité annuelle de traitement de près de 10 000 tonnes destinée à mettre sur le marché Sénégalais un riz blanc de qualité en substitution au riz importé. La commercialisation est faite sous la marque Tiep bi (https://www.tiepbi.com). En plus de transformer le paddy et de commercialiser Tiep bi et des sous-produits du riz blanc (son et paille de riz), DB Foods propose également à des tiers des prestations de service de tri colorimétrique permettant de réduire les impuretés du riz blanc. DB Foods répond ainsi à un besoin fortement attendu, le service étant inexistant dans la vallée du fleuve Sénégal.

 

  • BIOSOY est le premier projet agricole mené par le FONSIS. Il consiste à produire une spéculation à forte valeur ajoutée près du lac de Guiers dans la commune de Syer (région de Louga). Une première phase de 100 ha a été lancée en 2017 en tant que pilote et a permis de produire du fourrage de sorgho. L'objectif est de lancer une exploitation sur 1000 Ha dans la deuxième phase pour la production de semences, de céréales et du fourrage pour l'aliment de bétail. Le projet est un vecteur de développement du tissu économique local avec d’une part le développement de l’élevage (achat par BIOSOY de fumier et matière organique, mise à disposition points d'eau et de couloirs d'accès au Lac, prestations de services aux éleveurs, etc.) et la construction d'infrastructures par le projet : pistes latérites, eau, électricité, etc.).
    En 2022, en cohérence avec sa stratégie fonds de fonds visant à en faire un gestionnaire de fonds, le FONSIS a effectué une sortie d’investissement en faveur de WE!Fund. Ainsi la société SECAS est désormais en portefeuille au niveau du wefund.sn, qui vise à renforcer l’accès au financement à impact économique sur les femmes.

Fonds Agri :
fonds pme agri nord un fonds pour les pme agricoles dans la vallee 

DB Foods :
Momar Ba directeur general db foods 

Rassoulna :
fonsis investit 200 millions fcfa dans rassoulna

Parmi ses réalisations dans le macro-secteur Santé & Pharma, le FONSIS compte :

  • Le Pôle d’Infrastructures Médicales (POLIMED) spécialisée dans le développement et l’exploitation d’infrastructures médicales clés en main. Cette mission inclut l’acquisition, l’exploitation et la maintenance d’appareils. POLIMED suit l’exécution des projets confiés par le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS), dans le cadre de son programme d’amélioration de la couverture sanitaire. POLIMED pilote ainsi :

    • La construction d’une infrastructure clés en mains au sein du Centre Hospitalier National Mathlaboul Fawzaïni de Touba (CHN MFT). Le Projet consiste en la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment R+5, soit près de 10 000 m2 bâtis. Il accueillera 132 lits, dont 9 en réanimation.
    • La conduite de la construction du nouvel hôpital de Tivaouane et la reconstruction d’Aristide Le Dantec à Dakar pour lesquels le FONSIS a été désigné comme maître d’ouvrage délégué (MOD) du MSAS.

      Le projet de construction du nouvel hôpital de Tivaouane consiste en la construction d’un hôpital de 24.000 m2 d’une capacité de 300 lits, bâti sur un site de 6 hectares à Yadjine, dans le département de Tivaouane. L’objectif visé à travers ce projet est de renforcer la carte sanitaire et de réaliser un hôpital moderne et complet pouvant desservir Tivaouane et les centres urbains environnants.

      Le projet de reconstruction de l’hôpital Le Dantec de Dakar vise à la mise en place d’un hôpital de 450 lits sur une superficie de 57.500 m2 et d’un bâtiment industriel de 7.000m2. La reconstruction de cet hôpital est le symbole d’une modernisation des plateaux médicaux. Hôpital historique de plus d’un siècle, Le Dantec est une partie intégrante de l’histoire du Sénégal. Afin de préserver la mémoire historique, un musée virtuel sera mis en place. De même, certains artefacts de l’hôpital seront préservés pour être intégrés au nouvel hôpital.

 

  • Le centre d’imagerie médicale POLIMED, logé dans l’enceinte du centre hospitalier Thierno Mouhamadoul Mansour Barro de Mbour (Thiès). C’est un exemple de Partenariat Public Privé qui permet d’offrir des prestations de qualité au meilleur prix aux populations. Il offre des services d’imagerie médicale diversifiée : échographie, radiologie, scanner et endoscopie. Il permet aux populations de bénéficier d’un service de proximité et de disposer dans la journée du résultat de leurs examens.
     
  • Parenterus, unité industrielle pharmaceutique visant la production solutions massifs appelés communément perfusions. Le FONSIS a financé aux côtés de partenaire privés l’usine dont la Caisse des dépôts et consignations, DUOPHARM qui regroupe plus de 400 pharmaciens investisseurs dynamiques du secteur, et des investisseurs privés comme le professeur Souleymane Mboup, Alioune Ndour Diouf de PAGENA.
    L’usine vise une production de 12 millions de flacons de solutions de perfusion par an pour le milieu hospitalier. L’usine est implantée dans la Commune de Diender à Bayakh, Région de Thiès.

  • MédiS : la relance de l’une des principales unités pharmaceutiques du Sénégal est conduite via le véhicule de restructuration du FONSIS, PANACEA. MédiS est spécialisée dans la fabrication locale de médicaments, et est détentrice d’une licence de fabrication de l’hydroxychloroquine.

Parmi ses réalisations dans le macro-secteur Eau & Energie, le FONSIS compte :

  • La centrale solaire de Ten Mérina, a été développée sur le même modèle que celle de Senergy. D’un coût global de 28 milliards de FCFA, elle a une capacité de production de 30 MW. Ten Mérina est opérationnelle depuis octobre 2017. A l’image de Senergy, elle vient renforcer le mix énergétique. (Plus de détails ): http://www.ten-merina.sn.
     
  • Les centrales de Kaél Solaire et Kahone Solaire. Ces deux transactions d’un coût total d'environ 33 milliards FCFA, consistent en la construction de deux centrales photovoltaïques d'une capacité cumulée de 60 MWc à Kaél (département Mbacké) et à Kahone (département Kaolack). Initié par l’Etat du Sénégal, en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale, ces investissements intègrent la vision du pays pour le développement du secteur de l’énergie et la diversification du mix énergétique dans le cadre du PSE.
    Chargé de concrétiser ces centrales par le Ministère en charge de l’Energie, le FONSIS a étudié et validé le développement du projet. Cela a marqué le début d’un partenariat avec IFC. Grace à ces transactions, le FONSIS est devenu le premier développeur de centrales photovoltaïques en mode PPP au Sénégal et produit de l’énergie solaire à un prix record de 25 FCFA par kilowatt heure. La construction a démarré en 2020 avec une livraison prévisionnelle en décembre 2020. articles FONSIS du 31-05-2021

  • Réseau Gazier du Sénégal : Créée en novembre 2019 par PETROSEN, Senelec et le FONSIS, RGS a pour objet de construire et exploiter le réseau de transport du gaz au Sénégal. RGS acheminera le gaz naturel des différents points d’injection jusqu’aux points de consommation constitués principalement dans un premier temps des seules centrales électriques. Le mix des utilisateurs du gaz se diversifiera avec les grandes industries à fort besoin énergétique (cimenteries, mines, aciérie, etc.), ainsi que d’autres usagers du marché domestique. RGS est un élément clé de la stratégie « gas-to-power » du Sénégal. www.petrosen.snwww.senelec.sn.
     
  • SEN’EAU : Depuis le 1er janvier 2020, SEN’EAU assure la gestion de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine du Sénégal.
    Mandaté par l’Etat, le FONSIS a porté à la création de la société les parts de l’Etat (24%) et porte celles du secteur privé national (20%) et des salariés du secteur (11%) dans SEN’EAU. Le transfert des actions aux salariés a été lancé en 2021. www.seneau.sn

Parmi ses réalisations dans le macro-secteur Infrastructures & Transport, le FONSIS compte :

  • Dakar Mobilité, société de gestion des Bus Rapid Transit (BRT). La société a la charge de l’exploitation des bus électriques. Le BRT circulera sur des voies dédiées alimentées par l’électricité. C’est un système de transport de masse qui permettra de faciliter les déplacements de populations et faciliter l’exercice des activités économiques.  Mieux comprendre le projet BRTwww.cetud.sn
     
  • SEMIG, la Société d’Exploitation du Marché d’Intérêt national et des Gros porteurs. SEMIG  a en charge la gestion des marchés dont l’accès est réservé aux producteurs et commerçants qui contribuent à l’organisation et à l’animation des circuits de distribution des produits agro-alimentaires, à l’instauration d’une concurrence saine et loyale dans ces secteurs économiques et participe à l’objectif de sécurité alimentaire des populations. Le FONSIS est co-actionnaire de SEMIG aux côtés de la Chambre de commerce et d’agriculture de Dakar
    www.cciad.sn
    https://semig-sa.sn/ 

 

articles FONSIS du 10-10-2022

Français