«La centrale de Senergy conforte notre indépendance énergétique gage de notre souveraineté. Sa réalisation s’inscrit dans notre marche résolue vers la résorption définitive du déficit de production d’énergie»

Le secteur de l’énergie occupe une place centrale dans le PSE avec comme objectif global de renforcer l’accès universel à une énergie, en qualité et quantité suffisantes, à moindre coût et durable. Pour cela, une politique de mix énergétique a été définie par les autorités. Ainsi, le FONSIS y contribue, avec un renforcement de la disponibilité nationale et une réduction du coût de production de l’électricité à chaque projet mis en œuvre. Ces transactions ont permis d’avoir un impact social important en termes d’emplois et de retombées économiques et sont source de développement dans les zones d’implantation.

Le FONSIS compte aujourd’hui quatre transactions liées à l’énergie solaire. En 2018, les deux centrales Senergy et Ten Merina ont produit 60% de l’électricité solaire au Sénégal. En 2020, la construction de deux nouvelles centrales a été lancée.

Senergy
SENERGY PV SA

En 2016, le FONSIS réalise sa première transaction liée à l’énergie solaire. Il s’agit du développement et de l’exploitation d’une centrale photovoltaïque de 30 MW à Santhiou Mékhé, dans la commune de Méouane (Thiès). Cet investissement est en ligne avec La Lettre de Politique de Développement du Secteur Energétique (LPDSE). Il contribue à l’atteinte de plusieurs objectifs de ce plan énergétique national, également déclinés dans le PSE.

D’un coût de 28 milliards de FCFA, la centrale SENERGY a été livrée en mars 2017 et a commencé à injecter dans le réseau de la SENELEC au mois de juillet de la même année. (Plus de détails : www.senergypv.sn.

Ten Merina

Deuxième transaction Energie du FONSIS, la centrale solaire, Ten Mérina, a été développée sur le même modèle que celle de Senergy. D’un coût global de 28 milliards de FCFA, elle a une capacité de production de 30 MW. Ten Mérina est opérationnelle depuis octobre 2017. A l’image de Senergy, elle vient renforcer le mix énergétique. (Plus de détails : http://www.ten-merina.sn

scale
kael-kahone
Kaél Solaire et Kahone Solaire

Ces deux transactions d’un coût total d'environ 33 milliards FCFA, consistent en la construction de deux centrales photovoltaïques d'une capacité cumulée de 60 MWc à Kaél (département Mbacké) et à Kahone (département Kaolack).

Initié par l’Etat du Sénégal, en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale, ces investissements intègrent la vision du pays pour le développement du secteur de l’énergie et la diversification du mix énergétique dans le cadre du PSE.

Chargé de concrétiser ces centrales par le Ministère en charge de l’Energie, le FONSIS a étudié et validé le développement du projet. Cela a marqué le début d’un partenariat avec IFC.

Grace à ces transactions, le FONSIS est devenu le premier développeur de centrales photovoltaïques en mode PPP au Sénégal et produit de l’énergie solaire à un prix record de 25 FCFA par kilowatt heure. La construction a démarré en 2020 avec une livraison prévisionnelle en décembre 2020.

SEN’EAU

Depuis le 1er janvier 2020, SEN’EAU assure la gestion de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine du Sénégal.

Mandaté par l’Etat, le FONSIS détient les parts de l’Etat (24%) et porte celles du secteur privé national (20%) et des salariés du secteur (11%) dans SEN’EAU, le premier investissement du Fonds souverain dans le secteur Eau.

Le FONSIS ambitionne de mettre en œuvre des schémas innovants de PPP dans le secteur de la production de l’eau potable ; schémas inspirés des pratiques réussies dans le secteur de l’Énergie. Il s’agit d’impliquer le secteur privé national dans le développement de ces projets à travers des schémas innovants de PPP pour accompagner l’émergence de producteurs indépendants d’eau et reproduire le succès obtenu dans la production d’énergie.

Infos : www.seneau.sn

Français